Instruments

Cours de piano

Infos pratiques

Enseignantes & sites

Nelly COUTURIER
Isabelle KISCHENAMA-TANGUY
Nino SIDAMONIDZE

Lamballe-Armor
Pléneuf-Val-André
Erquy
Dolo-Jugon-les-Lacs Commune Nouvelle
Quessoy
Sévignac

Horaires de cours

à convenir en début d’année scolaire

Tarifs

selon tarifs annuels

Le piano

Le piano à queue renferme dans son coffre une mécanique de plus de 6 000 pièces !
Sa sonorité est si belle et si puissante qu’il peut rivaliser avec tout un orchestre. On a dû construire le piano droit, son petit frère, pour diminuer sa taille et sa puissance. Grâce à sa richesse sonore, il est considéré comme le roi des instruments.

Histoire du piano

Antiquité-Moyen Âge : 4000 av. J.-C. au XVe siècle
« L’échiquier » fut le véritable ancêtre du piano. Il possédait un clavier et des marteaux mais on ne sait rien de plus à son sujet.
On est mieux renseigné sur le clavicorde, apparu au XVe siècle, offrant 5 octaves, des touches aux couleurs inversées par rapport à celles du piano d’aujourd’hui et une sonorité douce et intime. Il est resté en usage jusqu’au XIXe siècle.

Classicisme : XVIIIe siècle
Le piano-forte (prononcez pianoforté) est inventé en 1698 par l’Italien Cristofori. Son nom veut dire « doux et fort » : l’artisan avait cherché à fabriquer un instrument qui réponde vraiment au toucher de l’instrumentiste.
Il ne fut pas l’instrument préféré des compositeurs classiques bien qu’il possédât une sonorité cristalline nuancée.

Romantisme : XIXe siècle
A l’entrée du XIXe siècle, après quelques modifications mécaniques, le piano connaît enfin son heure de gloire grâce aux compositeurs romantiques, comme Brahms, Chopin ou Liszt.

Temps modernes : XXe siècle
Au début du siècle, le jazz lui donne une place de tout premier plan, du point de vue rythmique aussi bien qu’harmonique, et il est l’instrument roi de la musique de variétés d’aujourd’hui.

cours de piano
Share This